Quelles sont les limites de gains chez les bookmakers ?

Les paris sportifs et les casinos en ligne n’ont jamais été aussi tendances. Que ça soit en France ou dans le monde, les bookmakers rivalisent d’ingéniosité pour proposer les meilleures prestations possibles, tant est si bien qu’il est devenu difficile de choisir celui qui convienne le mieux à ses besoins.

BookmakerLimite de GainsInscrivez-vous

Unibet
25 000 - 100 000€ S'INSCRIRE

PMU
25 000 - 100 000€ S'INSCRIRE

Zebet
6 000 - 15 000€ S'INSCRIRE

Betclic
200 000€ S'INSCRIRE

Winamax
200 000€ S'INSCRIRE

France Pari
5 000 - 10 000€ S'INSCRIRE

Les limites de gains chez les bookmakers en 

Toutefois, avant de préférer un opérateur à un autre, il est essentiel que vous preniez en compte quelques facteurs. Parmi ces critères, on songe aux limites de gains qui changent d’un bookmaker à l’autre. Dans le présent texte, nous vous renseignons justement sur les limites de gains de principaux bookmakers opérant en France.

C’est quoi une limite de gain ?

Comme son nom l’indique, une « limite de gain » est la somme maximale qu’un parieur peut empocher sur un bookmaker. Chaque opérateur définit dans sa charte intérieure et ses conditions d’utilisation une limite de gain que le joueur ne pourra pas dépasser. Ces limites de gains peuvent changer d’un site à un autre, même si les limitations demeurent sensiblement pareilles partout.

À cette fin, il est toujours primordial que vous sachiez les limites de gains du bookmaker chez lequel vous songez à effectuer votre inscription afin d’éviter les mauvaises surprises. Toutefois, les limites de gains sont généralement plafonnées suffisamment haut de manière à ce qu’il soit assez rare pour un parieur de pouvoir les dépasser. Et si jamais il se rapproche de la limite ou qu’il l’atteint, il sera suffisamment riche pour ne pas s’en plaindre…

Pourquoi existe-il des limites de gains ?

Les limites de gains n’ont pas toujours existé chez les bookmakers, les opérateurs de paris sportifs, et les casinos en ligne. Il a fallu attendre que des organismes de protection du consommateur alertent l’opinion public pour que la loi s’en mêle et oblige toute entreprise de jeux d’argent à définir des limites de gains. Deux raisons principales ont motivé la prise de cette décision : d’une part, pour protéger le consommateur dans le cas d’une perte d’argent considérable, de l’autre pour limiter les pertes du bookmaker si jamais le pari est gagnant.

Par ailleurs, les bookmakers proposent pour la majorité des promotions dont se servent certains joueurs afin de faire monter la valeur de leurs paris. Les opérateurs de paris sportifs sont par la même occasion la cible favorite des hackers qui cherche constamment le moyen de leur soutirer de l’argent malhonnêtement. À cette fin, ces limitations ont été définies comme des mesures de sécurité élémentaires à la fois pour l’opérateur et le parieur.

Certains bookmakers toutefois n’ont toujours défini aucune limite de gains sur certaines de leurs disciplines comme le football, le tennis ou le basketball. Généralement, il s’agit de bookmakers souhaitant attirer de nouveaux utilisateurs ou qui opèrent sans agréments officiels de la part de l’ARJEL. Dans l’absolu, nous vous déconseillons de vous inscrire dans ce genre de plateformes.

Unibet : entre 25 000 et 100 000 euros selon les disciplines sportives

Unibet est un bookmaker de référence agrée par l’ARJEL qui compte à son actif une importante communauté de joueurs. L’opérateur a la réputation d’être un spécialiste des paris sportifs, notamment de football, de tennis et de basketball. Par la même occasion, le bookmaker dédie une partie de ses services aux paris hippiques, ce qui séduit aussi les turfistes en herbe et professionnels.

En termes de limitations de gain, Unibet a défini un seuil minimal à 25 000 euros et un seuil maximal de 100 000 euros, selon le sport et la discipline que vous choisissez. Ainsi, pour le basket et le tennis par exemple, la limite de gains est à 50 000 euros, tandis qu’elle est plafonnée à 100 000 euros pour le football. Le sport dont la limitation de gain est la plus restreinte est le golf, puisqu’elle est de 25 000 euros seulement.

N.B :  Unibet se distingue de certains de ses concurrents en effectuant aucune distinction entre les types de paris. En effet, seuls les sports sont concernés par les limitations et non pas vos mises.

PMU : entre 25 000 et 100 000 euros selon les disciplines sportives

PMU a profité d’une excellente réputation depuis le lancement de ses activités en ligne. Opérateur français historique agrée par l’ARJEL, le bookmaker a su imposer sa formule pour devenir une véritable référence en hexagone. Nombreux sont les atouts de PMU, à commencer par son riche catalogue de disciplines sportives couvrant à peu près l’essentiel des sports connus et moins connus.

S’agissant de ses limitations de gains, PMU a fixé un intervalle entre 25 000 euros pour son seuil minimal et 100 000 euros pour son seuil maximal. Ainsi, pour certaines disciplines comme le golf ou les sports motorisés, la limite est de 25 000 euros, tandis que pour le basket ou le tennis, vous pouvez empocher jusqu’à 50 000 euros. En ce qui concerne le football en revanche, la limite de gains est plafonnée à 100 000 euros.

Gardez à l’esprit que ces limitations concernent aussi les paris combinés. L’avantage toutefois est que PMU prendra en compte la discipline avec la limite de gains la plus élevée. Ainsi, si vous pariez sur un match de rugby, de tennis et de basket en même temps, la limitation de gain correspondra à celle du tennis, soit 50 000 euros.

Zebet : 6000 euros pour les paris simples, 15 000 euros pour les paris combinés

Zebet est un autre opérateur de paris sportifs opérant en France sous la surveillance de l’ARJEL. Depuis qu’il a lancé ses activités en ligne, le bookmaker a su séduire une importante communauté de parieurs sportifs grâce à ses prestations exemplaire et à son excellente expérience utilisateur. Parmi ses autres atouts, on songe à son riche catalogue de disciplines sportives bien que l’opérateur se soit toujours choisi comme spécialité le football.

En ce qui concerne ses limitations de gains, la charte intérieure de Zebet est légèrement différente à celle de ses concurrents. En effet, l’opérateur ne propose pas une limitation par discipline sportive, mais par type de paris. Ainsi, les possibilités de gains avec un pari simple sont de 6000 euros tandis qu’un pari combiné peut rapporter 15 000 euros maximum.

Betclic : 200 000 euros sur les paris simples ou combinés

S’il n’est dans le top 3 des meilleurs bookmakers opérant en France au vu de la concurrence qui règne à ce niveau, Betclic n’en reste pas moins un opérateur fiable et sérieux dont les prestations sont séduisantes à tous les points de vue. Grâce à sa nouvelle plateforme web lancée en 2019, l’opérateur a su séduire les férus de paris sportifs en proposant une expérience utilisateur exemplaire en termes de contenu.

Pour les limitations de gains, Betlic applique une formule générale consistant à limiter tous les gains potentiels à 200 000 euros, peu importe le type de pari auquel vous recourez. Ainsi, que vous choisissez un pari simple ou combiné, si jamais votre pari est gagnant, il ne pourra pas vous rapporter plus que 200 000 euros sur Betclic.

On se rappelle que l’opérateur avait plafonnée sa limite de gains plus haut en remontant quelques années en arrière. En effet, un heureux chanceux avait empoché une somme avoisinant les 400 000 euros en jouant sur Betclic.

Winamax : 200 000 euros sur tous les types de paris

Winamax est un bookmaker particulièrement compétitif qui espère bien devenir calife à la place du calife dans une industrie aussi compétitive que celle des paris sportifs. Si vous êtes amateur de paris sportifs, les atouts de l’opérateur risquent de vous séduire, à commencer par son riche catalogue de disciplines sportives, même si Winamax s’est toujours choisi comme spécialité le football.

S’agissant des limitations de gains, Winamax applique la même politique que celle de Betclic. Autrement dit, le seuil de limite de gains maximal est plafonné à 200 000 euros, quel que soit le type de pari auquel vous recourez. Toutefois, il arrive fréquemment à Winamax de proposer des promotions sur certains matchs importants. Par la même occasion, l’opérateur peut autoriser des gains supérieurs à 200 000 euros.

France Pari : 5000 euros sur les paris simple, 10 000 euros sur les paris combinés

France-Pari a été agrée par l’ARJEL en 2010, ce qui fait lui l’un des plus anciens bookmakers opérant en France. Depuis, la plateforme a considérablement évolué et continue de proposer des prestations exemplaires dans les paris sportifs. Les férus de turf trouveront également leur compte puisque l’opérateur a consacré une partie de ses activités aux paris hippiques à partir de 2011.

Côté limitation de gains, France-Pari applique une politique sensiblement pareille à celle de Zebet. Autrement dit, les limitations concernent les types de paris et non pas les disciplines sportives. Ainsi, il vous sera possible d’empocher jusqu’à 5000 euros si vous recourez aux paris simples, tandis que les paris combinés peuvent vous rapporter une somme plafonnée à 10 000 euros.

Toutefois, lors de certains matchs et autres événements sportifs importants, France-Pari autorise des limitations de gains supérieures à celles qu’il applique dans ses standards de base. Pour en profiter, il vous suffit de vous inscrire sur la plateforme du bookmaker de manière à être informé sur ces promotions en question.